Tout savoir sur le kangatraining; un sport pour maman et bébé

Partager :

kangatraining
kangatraining
Table des matières

Après l’arrivée du bébé, difficile de reprendre le sport. La jeune maman ne trouve pas une minute pour elle. Durant ses premiers mois de vie, le bébé est constamment dans les bras de sa mère. Et pourtant, le fait de reprendre le sport est bénéfique, à plusieurs égards. C’est un moyen efficace pour lutter contre la dépression post-partum. Aussi, cela aide le corps à retrouver petit à petit ses formes. En revanche, il faut choisir le bon sport. Inventé spécialement pour le duo maman et bébé, le kangatraining est la meilleure activité post-accouchement. Découvrez ci-après tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Le Kangatraining : Qu’est-ce que c’est ?

Avant tout, il est important de mentionner que lorsque vous pratiquez un sport avec votre bébé, il faut lui mettre des vêtements pratiques et confortables. Durant la saison froide, mettez-lui une gigoteuse hiver par-dessus ses habits. Assurez-vous qu’il reste bien au chaud. Un produit labélisé standard 100 OEKO-TEX est indispensable pour garantir la santé de la peau de votre enfant. Aussi, une gigoteuse avec un indice de chaleur adapté met votre bébé à l’abri du froid.

Le kangatraining est un sport mis au point par une maman autrichienne. Le nom de Nicole Pascher n’est d’ailleurs plus à présenter dans le monde du fitness. Cette activité, ayant pour objet de renforcer les liens entre la mère et l’enfant, consiste à re-muscler le corps de la maman pendant qu’elle porte son enfant dans ses bras.

Lire aussi :
Découvre les effets surprenants du Pilates sur le corps !

Le Kangatraining : Pour qui ?

Le Kangatraining s’adresse à toutes les mamans qui ont un enfant entre six semaines et deux ans. La première condition pour pratiquer cette activité est que vous ayez l’accord de la sage-femme ou du gynécologue. Avant de se lancer dans ce sport , il faut s’assurer que la rééducation du périnée soit terminée. Dans beaucoup de clubs de gym, le coach peut demander une certification indiquant que la patiente peut reprendre le sport. Surtout celles qui ont subi un accouchement par opération césarienne.

Comment cela se passe-t-il ?

La première phase consiste à augmenter la température du corps par une séance d’échauffement. Même durant cette étape, vous portez le bébé dans les bras. Vous devez utiliser un équipement pour pouvoir bouger en toute sécurité avec votre bout de chou. Une fois la séance d’échauffement terminée, vous pouvez continuer avec les exercices. Le coach vous demandera de faire différentes postures. Vous enchaînez, ensuite, par différents exercices au sol. Ces exercices auront pour objectif de travailler votre cardio, de tonifier les muscles de vos bras et vos cuisses, etc.

Lire aussi :
Qu'est-ce que l'Ayurvéda ?

Les équipements nécessaires

Vous et votre bébé devez être bien à l’aise lorsque vous pratiquez ce sport. Du côté du bébé, des vêtements en coton sont nécessaires. Un body avec manches longues, un pull avec fermeture zippéeun pantalon élastiqué et une gigoteuse confortable, ce sont les pièces indispensables. De votre côté, vous pouvez porter un t-shirt à manches longues et un legging. Vous aurez, par ailleurs, besoin d’une écharpe de portage ou d’un porte-bébé confortable. Cet équipement vous permettra de faire dormir facilement l’enfant lorsqu’il montrera des signes de fatigue.

Les bienfaits du kangatraining

Les bienfaits du kangatraining sont nombreux, autant pour la mère que pour l’enfant. Mais il s’agit avant tout d’un sport qui renforce les liens entre la mère et l’enfant. Profitez des séances pour caresser, faire des bisous à votre bébé. Ces moments de tendresse sont utiles pour favoriser le développement et l’épanouissement de l’enfant. De votre côté, c’est une activité qui vous permet de retrouver votre forme selon votre rythme.

Voilà tout ce qu’il y a à savoir sur le kangatraining. C’est un sport innovant spécialement adapté à la mère et son bébé. Pour les premières séances, faites appel à un professionnel. Ou alors, commencez les séances au sein d’un club de gym.

Lire aussi :
Comment utiliser les trésors de la ruche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.